Des employés paralysent l’usine des laboratoires pharmaceutiques SAIPH

L’usine des laboratoires pharmaceutiques SAIPH a connu une journée de violence hier, mardi 20 juin 2017.

En effet, un groupe d’employés dont certains ont commis des fautes professionnelles et font l’objet de mesures administratives ont séquestré des membres du comité de direction. Ces derniers n’ont pu quitter les lieux que sous la protection des agents de police et de la Garde Nationale dépêchés sur les lieux.

Les employés ont également agressé des agents de sécurité et ont paralysé l’ensemble des activité de l’usine en empêchant par la force la majorité des employés de rejoindre leurs postes de travail.

La Direction Générale des laboratoires SAIPH a annoncé l’engagement de démarches légales pour une fermeture éventuelle de l’usine, en attendant le retour à la normale et les conditions pouvant assurer la sécurité des employés et des installations industrielles.

DA

Commentaires:

Commentez...