Crise diplomatique : La Turquie menace les Pays-Bas de « représailles sévères »

Rien ne va plus entre les Pays-Bas et la Turquie. En effet, la Turquie envisage des mesures de rétorsion «de la manière la plus sévère» après la décision des Pays-Bas de refuser l’accès à leur territoire à deux ministres turcs qui entendaient effectuer une visite à Rotterdam en faveur du référendum constitutionnel, a annoncé le premier ministre turc, dimanche 12 mars 2017.

Les Pays-Bas ont refoulé la veille deux ministres turcs venus faire campagne auprès de la diaspora turque sur le référendum constitutionnel.

« Cette situation a fait l’objet d’une protestation de la plus ferme manière de notre part et il a été signifié aux autorités néerlandaises qu’il y aurait des représailles de la manière la plus sévère », a déclaré Binali Yildirim, Premier ministre de la Turquie. « Nous répondrons en conséquence à ce comportement inacceptable », a-t-il ajouté.

Commentaires:

Commentez...