A l’ONU, Béji Caid Essebsi exhorte les nations à soutenir la Tunisie

Le président de la République Béji Caid Essebsi a donné une allocution mardi 20 septembre à l’occasion de la 71éme session de l’Assemblée Générale de l’ONU.

Béji Caid Essebsi a exhorté les nations présentes à l’ONU à soutenir la « jeune démocratie » tunisienne au vu de la fragilité économique et sociale actuelle.

Discours de Béji Caid Essebsi à l'ONU le 21 septembre 2016
Discours de Béji Caid Essebsi à l’ONU le 21 septembre 2016

Le président de la République estime que la Tunisie fait face 5 ans après la révolution a de nombreuses difficultés qu’elle doit aplanir pour relancer son économie et améliorer les conditions de vie des citoyens.

Les missions du gouvernement d’unité nationale

Béji Caid Essebsi a indiqué durant son discours que le gouvernement d’unité nationale a été formé avec pour missions : combattre le terrorisme, développer l’économie, promouvoir l’emploi et lutter contre la corruption.

Il a déclaré que le modèle tunisien a pour but d’édifier une société démocratique ayant choisi le dialogue et les solutions consensuelles, un modèle qui a rassuré les Tunisiens sur leur capacité de surmonter les difficultés et de relever les défis.

« La Tunisie a besoin de ces partenaires »

La Tunisie organisera la conférence internationale sur l’investissement avec la participation de chefs de gouvernements, de représentants d’entreprises et de fonds d’investissements.

Pour Béji Caid Essebsi, « la Tunisie a besoin que ces partenaires lui apportent un soutien sans faille pour l’aider à surmonter les difficultés, impulser le développement régional notamment et promouvoir l’emploi », rajoutant que « ce sera l’occasion pour les pays frères et les partenaires de témoigner leur solidarité avec la Tunisie et de montrer leur soutien au processus démocratique ».

L’instabilité en Libye affecte l’économie et la sécurité tunisiennes

Béji Caid Essebsi a exprimé son inquiétude quant à la situation en Libye et l’instabilité dans ce pays depuis la chute de Kadhafi en 2011. Pour lui, la crise de la Libye dont l’instabilité affecte l’économie et la sécurité tunisiennes et a affirmé le soutien de la Tunisie au gouvernement d’union nationale.

Commentaires:

Commentez...