Libye : Le gouvernement de Salut national menace de fermer les frontières avec la Tunisie

Ali-BouzaakoukLe ministre des Affaires étrangères du gouvernement libyen de Salut national (Tripoli), Ali Abouzaakouk, a menacé, mardi 9 février, les autorités tunisiennes de fermer les frontières entre les deux pays, si la Tunisie poursuit son interdiction d’atterrissage des avions libyens à l’Aéroport Tunis-Carthage.

« Les mesures prises par le gouvernement tunisien pour éviter l’infiltration des terroristes sont inacceptables » a-t-il indiqué en marge d’une conférence de presse, rapporte Al Arabiya.

Et d’ajouter qu’en Libye, tous les attentats ont été menés par des tunisiens et non pas par des libyens.

KJ

Commentaires:

Commentez...