Spécimens politiques

1- LES MÉDIOCRATES

Ça rime avec Socrate
Mais ça ne sait pas penser
Ça rime avec Hippocrate
Mais ça ne peut rien soigner
Ça rime avec acrobate
Mais ça a peur de sauter
Ça rime avec pirate
Mais ça ne sait pas naviguer
Ça rime avec bureaucrate
Et c’est peut-être vrai
Ainsi sont les médiocrates
Et ils continuent à nous gouverner

2- LES OBSÉDÉS

Ils n’pensent qu’à ça :
C’est leur grand rêve
Quand ils se couchent
Leur grand dessein
Quand ils se lèvent
Ils n’pensent qu’à ça
C’est toute leur vie
Leur seul souci
Avant midi
Après minuit
Ni les tracas ni les ennuis
Ne les obligent
A abandonner
Ils n’pensent qu’à ça
Et ils n’le cachent pas
Et ils bataillent
Pour que ça aille
De l’avant
Sans se soucier
Des accidents
Qu’ils peuvent causer
En avançant

3- LES ÉQUILIBRISTES

Ils marchent sur la corde raide
Et jamais ils ne perdent pied
Ils marchent sur la corde raide
Et jamais ils ne sont tombés
Ils marchent sur la corde raide
Et jamais ils n’ont basculé
Ni à droite ni à gauche
Une marche calculée
Sans fautes ni anicroches
***
Tous les jours ils résistent
Aux vertiges et aux émois
Parfois ils sont tentés
De faire le grand saut
Mais quelque chose là-haut
Les retient prisonniers
Et les empêche de sauter
Alors ils continuent
Sur la corde raide
Leur marche forcée
La tête dans les nuées
Avec une seule idée
Mille fois répétée :
Il ne faut pas tomber !
Il ne faut pas tomber !

4- LES COMÉDIENS

Toute la vie ils font semblant
Ils font semblant d’être polis
Mais ils grommellent entre les dents
Ils font semblant d’être sensés
Mais qui peut voir tous les foufous
Qui dorment en eux ?
Ils font semblant d’être tranquilles
Mais des torrents mugissent en eux
Ils font semblant de tout savoir
Pour mieux cacher leur ignorance
Ils font semblant d’avoir compris
Même si les choses les dépassent
Ils font semblant d’avoir raison
Mais ils savent bien qu’ils ont tort
Ils font semblant d’être convaincus
Quand discuter mène à la perte
Ils font semblant d’être croyants
Lorsque l’habit fait bien le moine
Ils font semblant de faire semblant
Puisque les gens adorent ça

5- LES COLLANTS

« C’est le moment
Fais ta valise
Et fous le camp
C’est le moment
Ou plus jamais
Décide-toi
Vas-y et pars
Demain, c’est sûr
Il sera tard
C’est le moment
Prends tes bagages
Et sans ambages
Annonce fort
Ta décision !
C’est le moment
Mais qu’attends-tu ?
Qu’on te chahute ?
Ou qu’on ne te hue ?
Va de l’avant
Et coupe les ponts ! »
Mais tu a beau
Leur conseiller
De s’en aller
Avant qu’on ne les pousse
Vers la sortie
Ils sont têtus
Ils sont collants
Ça ne sert à rien
De leur prodiguer
Des leçons

UN BONUS QUI N’A RIEN A VOIR

Pour les députés
Vous avez d’l’argent
Pour les pédégés
Vous avez d’l’argent
Pour les conseillers
Vous avez de l’argent
Pour l’INLC (1)
Vous avez d’l’argent
Et pour l’IVC (2)
Vous avez d’l’argent
Pour les réceptions
Vous avez d’l’argent
Et pour les missions
Vous avez d’l’argent
Mais quand il s’agit
Des petites gens
Les marrons sont cuits
Il n’y a plus d’argent !

Adel LAHMAR

————————————————-

(1) INLC : Instance nationale de lutte contre la corruption
(2) IVD : Instance Vérité et Dignité

Commentaires:

Commentez...