L’or du Nobel, le plomb de Daech

Quartet Nobel - Rfi
Crédit : RFI

Alors que la Tunisie s’apprête à goûter à l’or du prix Nobel de la paix, la vigilance la plus absolue est de mise face aux manœuvres des terroristes qui promettent du sang et des larmes à notre pays.

Prise entre le feu truffé de plomb de Daech et le devoir de surmonter la crise, notre Tunisie saura distinguer le bon chemin pour parachever la transition démocratique, malgré un contexte géopolitique difficile.

Aujourd’hui, au nom de tous les Tunisiens et aussi de toutes les démocraties en construction, les lauréats du Quartette montreront aussi la voie: celle du dialogue national pour désamorcer des crises plus graves et, résolument, tourner le dos au terrorisme, aux oiseaux de mauvais augure et aux marchands de mort et de religions vidées de leur sens.

Vive la Tunisie! La lutte pour les lendemains meilleurs continue…

H.B.

Commentaires:

Commentez...