Le raid américain sur l’hôpital afghan pourrait être jugé comme un crime de guerre

raidsamedi 3 septembre, un hôpital géré par Médecins sans Frontières (MSF) dans la ville afghane de Kunduz, a été la cible de bombardements qui ont fait 19 morts et une quarantaine de blessés.

L’Alliance Atlantique n’a toujours pas officiellement reconnu que ce bombardement était bien un raid américain ciblé et parle de dommages collatéraux.

MSF, eux, ont une toute autre version. Selon eux les bombardements se sont poursuivis pendant plus 45 minutes bien  que l’ONG ait averti les armées afghane et américaine que l’hôpital avait été touché. Un des médecins, le Dr Janssens affirme que les tirs étaient extrêmement précis et visaient toujours le même bâtiment.

«Les impacts étaient très ciblés, toujours sur le même bâtiment. L’avion est parti, puis il est revenu et a effectué plusieurs tirs encore sur le même bâtiment»

L’ONU a qualifié ce raid de criminel et il pourrait même relever du crime de guerre si l’enquête prouve qu’il était délibéré.

S.B

Commentaires:

Commentez...