À 6 km de Tunis, la cité populaire la plus densément peuplée du Maghreb

ettadhamen
La Cité Ettadhamen

Au fil des ans, la ceinture verte de Tunis a été lentement grignotée par un chapelet de cités qui, désormais, enserrent la capitale tout en continuant à se multiplier.

Dans cette optique, la cité Ettadhamen constitue un véritable cas d’école. Dans les années 70, cette agglomération qui comprend Douar Hicher, Ettadhamen et Mnihla avait une population de 7000 habitants.

De nos jours, cet ensemble périphèrique d’à peu près 4 kilomètres carrés en compte 85.000. Avec une densité de population de 24.560 habitant au kilomètre carré, Ettadhamen est ainsi la cité populaire la plus densément peuplée de tout le Maghreb.

Il s’agit bien d’un record qui fait réfléchir politologues et démographes, d’autant plus que Ettadhamen avait connu en janvier 2011 des mobilisations importantes qui avaient contribué à faire basculer le régime de Ben Ali.

À l’image d’un Soweto du Maghreb, cette cité Ettadhamen qui se trouve à six kilomètres de Tunis pose la difficile équation de l’insertion des jeunes de ces cités qui, régulièrement et à l’échelle mondiale, connaissent des accès de fièvre.

Commentaires:

Commentez...