Ennahdha demande à la HAICA de revenir sur sa décision de saisie

Tunis | Le parti Ennahdha a demandé, dans un communiqué, ce lundi 2 février, à la HAICA de revenir sur sa décision de saisie des équipements des chaînes de télévision et radio diffusant leurs programmes de manière illégale.

Le parti demande à l’instance de recourir au dialogue avec les médias concernés pour « jouer son rôle, conformément à la loi, sans contredire la constitution et garantir aux citoyens un média libre et diversifié. »

La Haica avait appelé, le 29 janvier, à faire respecter la loi envers les chaînes de télévision et radio pirates et que la saisie des équipements des chaînes de télévision et radio ne respactant pas la loi est la dernière étape de tout un processus.

Trois stations radios : Nour fm, Al-Qoraan Al-Karim et MFM  ainsi que deux chaînes de télévision : Tounesna et Zitouna TV (lancée par Oussema Ben Salem, fils de l’ex-ministre d’Ennahdha Moncef Ben Salem) sont encore hors-la-loi, nous a affirmé M. Riadh Ferjani, membre de la HAICA.

« De nombreuses radios et télévisions ont régularisés leur situation vis-à-vis de la HAICA dont la dernière en date est Al Janoubia », précise encore M. Ferjani.

Commentaires:

Commentez...