La coalition islamiste Fajr Libya accuse Haftar de l’enlèvement de Sofiane Chourabi et Nadhir Ktari

Alors que des informations contradictoires circulent à propos du sort de Sofiane Chourabi et Nadhir Ktari, et que rien ne permet pour l’instant de démentir ou de confirmer l’information selon laquelle les deux journalistes ont été exécutés par Daech, la coalition islamiste Fajr Libya a publié un communiqué ce jeudi 8 janvier accusant le général libyen Khalifa Haftar d’être derrière l’enlèvement des journalistes :

[quote_box_center] »Les gangs qui sont pro Jedhran [Ibrahim Jedhran, le chef des milices armées qui contrôlent des ports pétroliers en Libye], qui est lui-même soutenu par Haftar, et le parlement du terrorisme, ont enlevé les deux journalistes tunisiens Sofiane Chourabi et Nadjir Ktari près de la ville de Brega, à l’est de la Libye.« [/quote_box_center]

Fajr Libya affirme que « ces gangs terroristes contrôlent cette ville, ses champs et ses terminaux pétroliers […] afin de mettre en place le projet français et saoudien« .

Pour la coalition islamiste, qui ne fait pas de référence explicite à une exécution des deux journalistes tunisiens, ces événements s’inscriraient dans la continuité de « la mascarade de l’attaque des locaux du journal français [Charlie Hebdo] à Paris« , afin de « trouver des prétextes sordides pour intervenir en Libye au nom du terrorisme« .

Fajr Libya présente enfin « ses condoléances au peuple tunisien frère, aux proches des décédés et à tous les journalistes libres« .

Depuis le mois de mai 2014, le gouvernement libyen élu basé à Tobrouk et dirigé par le général Khalifa Haftar, est en conflit armé avec les milices islamistes .

Commentaires: