Pour avoir qualifié l’UGTT de « Daech », la Centrale syndicale va porter plainte contre Mohamed Henid

Mohamed Henid sur F24L’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) va porter plainte contre Mohamed Henid, l’ex-conseiller auprès de la Présidence de la République, chargé de la communication et membre du CPR, pour avoir qualifié la centrale syndicale de « Daech », en référence à l’État Islamique, lors d’une interview accordée à la chaîne d’information France 24 diffusée le 13 octobre.

Suite à cette interview, Bouali Mbarki, secrétaire général adjoint à l’UGTT, a annoncé, ce mardi 14 octobre 2014, sur les ondes de Shems FM, que la Centrale syndicale allait porter plainte contre Mohamed Henid et contre le journaliste qui a mené cette entrevue.

Dans son intervention, Bouali Mbarki a appelé à ce que la Présidence de la République fasse officiellement part de sa position vis-à-vis des propos de Mohamed Henid qu’il a jugés insultants. « Chacun doit assumer ses responsabilités », a-t-il dit.

Nous avons tenté de contacter Bouali Mbarki et Sami Tahri, porte-parole de l’UGTT, mais sans succès. Au siège de la Centrale syndicale, M. Mohamed Guelmami, chargé de la communication, nous a affirmé que l’UGTT a bien l’intention de porter plainte contre Mohamed Henid comme indiqué par Bouali Mbarki dans sa déclaration sur Shems FM sans vouloir nous donner plus de détails.

L’interview en question a été diffusée ce le lundi 13 octobre 2014 par France 24, et Mohamed Henid, invité à intervenir sur la question du mouvement terroriste Daech, y a fait un parallèle avec l’UGTT. « Nous avons également Daech en Tunisie, c’est l’UGTT », avait-il lancé.

Commentaires:

Commentez...