La Tunisie ferme ses frontières aériennes avec la Libye

La Tunisie a décidé, ce jeudi, de fermer ses frontières aériennes avec la Libye où la situation sécuritaire ne cesse d’empirer en raison des violents combats meurtriers qui se multiplient entre milices rivales.

les aeroports libyens detruits (credit photo AFP)
Les aéroports libyens cibles des milices qui s’entretuent (photo d’archives / AFP)

Ces combats ont, de nouveau, éclaté à Benghazi et à Tripoli notamment autour de l’aéroport poussant Tunis à  la fermeture de leurs frontières aériennes avec la Libye, rapporte l’agence Reuters.

Selon une décision du ministère du Transport tunisien, relayée par l’agence TAP, tous les vols aériens en provenance des aéroports libyens de Mitiga, Misrata et Syrte ont été annulés jusqu’à nouvel ordre. Idem pour l’Egypte.

Mohamed Ali Aboudi, chargé de la communication au ministère du Transport a indiqué, de son côté à l’AFP qu’il s’agit d’une mesure « préventive » prise en raison du « foisonnement d’informations contradictoires concernant la sécurité dans les aéroports mentionnés ».

En Égypte, la direction de l’aéroport du Caire a annoncé l’annulation de tous les vols au départ ou à destination de Libye en raison de l’aggravation de l’insécurité dans ce pays en proie à la violence.

Commentaires:

Commentez...