Ras Jedir – Ennahdha pour l’ouverture « protégée » des frontières

Ennahdha « La situation sécuritaire en Libye évolue d’une façon dangereuse. » C’est en ces termes qu’un communiqué  d’Ennahdha, signé par son président, Rached Ghanouchi,  s’inquiète de la situation de guerre civile en Libye et de ses répercussions humanitaires sur la Tunisie.

Ras Jedir apparaît en effet, dans ce communiqué, en ligne de mire d’Ennahdha  qui exhorte à protéger nos frontières sans les fermer.

La solution pour le parti  islamiste étant de prendre toutes les dispositions nécessaires pour aider les réfugiés et d’effectuer envers eux le devoir de fraternité. 

Le passage de Ras Jedir se trouvant sur la frontière tuniso-libyenne, connaît depuis quelques jours de fortes tensions relatives à la présence de milliers de réfugiés voulant fuir la Libye vers la Tunisie, à cause de la guerre civile sévissant à Tripoli et à Benghazi.

 

Commentaires: