Mondial J-3 : Gaz lacrymogènes contre des grévistes à Sao Paulo

A trois jours de l’ouverture de la Coupe du monde, les autorités brésiliennes restent dans une situation délicate avec la poursuite de la grève des employés du métro qui menace de perturber sérieusement la cérémonie du Mondial et le match d’ouverture Brésil-Croatie, ce jeudi.

Greve Sao Paulo (credit photo Reuters)
(Crédit photo / Reuters)

La ville de Sao Paulo se préparait même à un lundi chaotique avec la poursuite de cette grève pourtant jugée illégale. La police a, en effet, de nouveau dispersé des manifestants avec des gaz lacrymogènes, annonce l’AFP de la même manière que vendredi dernier, lorsque la police avait dispersé des grévistes à coups de matraque et avec des gaz lacrymogènes.

Rappelons que les grévistes réclament un fort réajustement salarial et sont même passés outre une décision du tribunal régional du travail qui a déclaré leur grève illégale. Grève qui affecte partiellement trois des cinq lignes du réseau ce qui a plongé dans le chaos la ville de 20 millions d’habitants.

Le monde entier suit de près cette affaire car ce mouvement social pourrait affecter les festivités de la Coupe du Monde.

Commentaires: