Le groupe français Accor s’apprête à racheter une dizaine d’hôtels en Tunisie

Novotel Mohamed V (credit photo - Accorhotels)
Le Novotel de l’Avenue Mohamed V à Tunis (crédit photo – Accorhotels)

Le groupe hôtelier français Accor va signer un retour en force en Tunisie, cinq ans après l’avoir quitté avant d’y revenir modestement en 2012 avec la construction de deux hôtels d’affaires, un Novotel et un Ibis, à Tunis. Le premier opérateur hôtelier mondial, leader en Europe et présent dans 92 pays avec près de 3600 hôtels et 460.000 chambres, a en effet l’intention de renforcer sa présence en reprenant en main une dizaine d’hôtels et en construisant un hôtel Ibis à Sfax.

C’est ce qu’a annoncé ce matin sur les ondes de la radio Express FM, Gérard Pélisson, cofondateur du groupe, actuellement en visite en Tunisie. Outre le rachat d’une dizaine d’hôtels, Accor prévoit de développer son partenariat avec la Tunisie en matière de formation et de développement via un projet d’école de formation, l’Accor Academy, «prévue depuis 2011 mais dont la mise en œuvre attendait une situation politique plus claire», révèle l’agence Ecofin.

Le groupe Accor, qui avait dû quitter la Tunisie en 2009 suite à «des pertes estimées à 25 millions d’euros», précisant alors avoir été «lésé par des partenaires», y était revenu en 2012 avec la construction de deux hôtels d’affaires dans la capitale.
L’annonce faite par Gérard Pélisson coïncide avec la décision de l’hôtelier Adel Boussarsar de mettre en vente pas moins de huit unités hôtelières de sa chaîne Golden Yasmine !

Commentaires:

Commentez...