Le député Mohamed Allouche décède d’une crise cardiaque

Mohamed AlloucheMohamed Allouche, député à l’Assemblée nationale Constituante, est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi 23 janvier 2014, des suites d’une crise cardiaque. Le Constituant qui était secrétaire général du parti «Le Troisième Choix» relevant du gouvernorat de Bizerte était âgé de 61 ans.

Ce natif de Bizerte était connu pour son passé militant au sein de l’opposition. Maitrisard en génie mécanique, il occupe le poste de deuxième rapporteur adjoint au sein de la commission de l’énergie et des secteurs de production à l’ANC et était également membre de la commission des droits et libertés.

Syndicaliste et militant associatif, Mohamed Allouche a fait partie du Mouvement des Socialistes libres qu’il a rejoint dès 1979 et c’est sous sa bannière qu’il s’est présenté aux élections législatives de 1981. En 1990, il change de cap et opte pour le Forum démocratique pour le travail et les libertés (Ettakatol).

Lors des élections du 23 octobre 2011, il est élu à l’ANC mais décidera, par la suite de démissionner pour «épouser» le statut de membre indépendant.

Commentaires:

Commentez...