LerPesse de Tunisie ou le rendez-vous avec la satire, l’intox et le rire

LerPesseLerPesse de Tunisie a été lancé. Arrivé hier sur la scène médiatique, LerPesse se veut, comme son nom l’indique, faire le jeu de la confusion. L’herpès, le quotidien La Presse, le logo ressemblant étrangement au journal gouvernemental, sont là pour montrer que ce nouveau journal en ligne a choisi la voie de la satire, du rire et surtout de l’intox.

Mais la présentation est telle que les internautes restent difficilement insensibles à cette information d’un nouveau genre. «Ahmed Mestiri déclare n’avoir aucun souvenir d’avoir été en lice pour le poste de 1er ministre» ; «Il fête sa 100ème défaite au Promosport» ; «Un Tunisien invente la première voiture qui roule aux crachats» ; «Un avion Tunisair décolle à l’heure. La compagnie s’excuse et s’engage à rembourser les 43 passagers qui ont raté leur vol» ; «Une analyse montre que les ADN de Mohamed Abbou et Zine El Abidine Ben Ali sont similaires à 67%», etc…

Et beaucoup sont tombés dans le panneau à commencer par les médias classiques qui se sont précipités pour aller vérifier la véracité de telle ou telle info ! Le journal en ligne dans lequel se mêlent l’arabe et le français avait pourtant pris soin de donner des indices dans l’à propos, indiquant que «LerPesse est totalement indépendant, et qu’il n’obéit qu’aux ordres de si Kamel Eltaief, si Chafik Jarraya, si Slim Riahi, si Hechmi El Hamdi, Sakher El Materi et Belhassen Trabelsi».

Ça a le mérite d’être clair !

LerPesse 2

Commentaires:

Commentez...