Le père de Socrate Cherni, lieutenant mort à Sidi Ali Benaoun : « Ennahdha a tué mon fils »

SocrateMouldi Cherni le père de Socrate Cherni, lieutenant de la Garde nationale, tué par des terroristes à Sidi Ali Benaoun, a accusé, lors d’une intervention téléphonique sur Nessma TV, des groupes reliés au parti Ennahdha d’avoir tué son fils et de viser les forces de sécurité. Il précise que son fils a été attaqué en compagnie de deux autres martyrs alors qu’ils étaient dans leur véhicule. (voir vidéo en bas de page)

Il a également innocenté les salafistes et Ansar Chariâa. Le père du défunt a surtout annoncé détenir des informations obtenues de son fils sur l’implication d’Ennahdha et le Libyen Belhaj dans le terrorisme en Tunisie.

Le père Socrate Cherni a enfin déclaré qu’il s’apprête à porter plainte contre les trois présidents, contre lesquels il a vociféré et dont il refuse la présence lors des funérailles de son fils. Il les a également accusés de détruire l’Etat et d’assassiner les forces de sécurité.

Socrate Cherni est né en 1985. Il a eu son bac avec une moyenne de 17/20. Il a ensuite intégré l’académie militaire où il a passé 6 ans de formation. Il est mort sous les balles de lâches terroristes, ce mercredi 23 octobre 2013.

Commentaires:

Commentez...