Houcine Laabidi empêche les autorités de récupérer l’espace Khaldounia

Houcine Laabidi (photo - Tunistribune)Depuis la décision de la cour civile d’urgence du tribunal de première instance de Tunis, rendue le 21 janvier, le jugement concernant l’espace Khaldounia et ordonnant sa restitution à l’association des anciens d’Ibn Charaf, n’a pas été appliqué à l’encontre de Houcine Laabidi qui avait fermé l’espace et changé les clés d’accès sous prétexte qu’il appartenait à la Mosquée Zitouna.

Aujourd’hui entre 10H00 et 11H00, la décision de justice ordonnant l’expulsion de l’imam de l’espace Khaldounia n’a pu être exécutée. Cheikh Laabidi, présent ce matin à l’espace Khaldounia, a accueilli à sa manière les personnes venues appliquer la loi et l’expulser de la Khaldounia.
Aidé par un groupe de fidèles, il a empêché l’application de ladite décision de justice tout en précisant qu’il restait disposé à remettre les clés de l’espace aux autorités, selon la radio Mosaique FM.

L’imam Houcine Laabidi devait être expulsé par la force aujourd’hui de l’espace Khaldounia notamment suite à la décision de la Cour d’Appel de Tunis qui a tranché contre l’intéressé dans l’affaire de l’imamat de la Grande Mosquée de la Zitouna.

Le contentieux de l’Etat avait fait appel de la décision du tribunal de première instance qui avait jugé en faveur de l’imam, mais hier, la Cour d’appel a annulé ledit jugement et ôté toute légalité à l’imam qui se voit donc interdit de prêcher dans cette mosquée.

Commentaires:

Commentez...