Lotfi Zitoun, persona non grata à Moknine

Lors d’un meeting qualifié de populaire à Moknine, Lotfi Zitoun aurait été chassé à coup de « Dégage ». Jawhara Fm a été la première radio à transmettre l’info, au micro, le correspondant de la chaîne a minimisé l’incident en réduisant le nombre de protestants à une quarantaine de personnes. Lotfi Zitoun, qui commémorait les évènements du 5 septembre 1934 sur place et toujours selon la même source, a refusé de s’exprimer sur le sujet prétextant être dans « un mauvais état psychologique ».

Tout de suite après, sur les ondes de Mosaique FM cette fois-ci ,le ministre conseiller auprès du premier ministre a nié avoir été agressé et a dit que le meeting, auquel ont assisté « des milliers de personnes », s’est déroulé dans des conditions tout à fait normales. Il a toutefois souligné la présence de quelques « éléments perturbateurs » qui, selon lui, avaient tenté sans succès de troubler le meeting.

Cependant, sur une vidéo qui circule sur la toile depuis hier soir, tout laisse à croire que Zitoun a bel et bien été chassé de Moknine à coups de « Dégage ». La vidéo indique même que des personnes avaient jeté des verres sur Mr Zitoun, et qu’il a dû être évacué in extremis par les forces de l’ordre.

En l’espace de quelques jours, Mr Zitoun aurait fait face à une hostilité grandissante lors de ses déplacements.Sa dernière tentative d’exploiter l’incident involontaire lors du meeting de Sfax pour jouer à la victime et accabler encore une fois les médias avait échoué, et cette fois-ci à Moknine, ce sont les revendications sociales et le problème de l’emploi qui sont à l’origine de sa déroute. Rappelons que lors du scrutin du 23 octobre 2011, le parti de Mr Zitoun a réussi à s’imposer dans la région du Sahel, fief historique du Bourguibisme, mais le vent aurait-il tourné ?

Ayant encore une fois démenti l’incident, chose dans laquelle Mr Zitoun est expert, et en l’absence d’un témoignage incontestable, la porte est laissée ouverte à toutes les interprétations.

Ennahdha qui s’est toujours enorgueilli de ses meetings populaires susceptibles d’ameuter la foule est-elle en passe de les voir se transformer en meetings « impopulaires dès qu’ils sont présidés par Mr Zitoun? L’échec cuisant de la dernière manifestation de la Kasba que Mr Zitoun avait voulue « millionniaire » n’a finalement drainé que quelques centaines de manifestants. Mr Lotfi Zitoun serait-il devenu l’homme par qui le désaveu arrive ?

Commentaires:

Commentez...