Al Qaida aux trousses, l’oncle Sam appelé à la rescousse !

En recevant, hier, l’ambassadeur US, Gordon Gray, le ministre de la Défense, Abdelkrim Zbidi, lui a fait part, d’après l’agence TAP, des besoins de l’armée tunisienne d’une aide logistique en armement, essentiellement pour faire face aux dangers d’une situation chancelante sur plusieurs zones frontalières. Une aide, donc, pour parer au plus urgent et garantir la stabilité autour de ces zones. Pour sa part, l’ambassadeur, désormais sur le départ dit-on, aurait assuré le ministre du soutien inconditionnel du gouvernement américain pour que la Tunisie réussisse sa transition.

Reste cependant à se demander, par quel hasard cette demande aurait-elle été formulée au moment où certaines rumeurs, de plus en plus insistantes, font état de la présence d’Al Qaïda dans nos contrées ? Pour preuve, Amnesty International Tunisie semble en être convaincue. Une interrogation à creuser profondément, en tout cas.

Autre source d’inquiétude, les informations nous parvenant du Yemen où on a procédé aujourd’hui à l’arrestation d’un réseau de terroristes, dont un Tunisien, Nizar Abderrahman Jemia, s’apprêtant à commettre des attaques contre des établissements sur le territoire yéménite, notamment des représentations diplomatiques étrangères…

Enfin, on est en droit de se demander si ce « soutien inconditionnel » des USA n’aurait pas de contre partie. Les Américains qui espèrent toujours implanter une base militaire au Sud tunisien, seraient-ils en train de voir enfin leur rêve se réaliser ?
Ennahdha accordera-t-elle aux USA une faveur que Ben Ali leur a toujours refusée ?

Commentaires:

Commentez...