La manifestation du 9 avril se poursuit devant le siège de la Constituante et Doustourna portera plainte contre A. Laaraiedh

Emna Mnif, de l’association Kolna Touenssa, et plusieurs manifestants sont à l’heure où l’on écrit ces lignes, devant le siège de l’Assemblée Constituante au Bardo, pour exiger la censure de Ali Laaraiedh, pour avoir donné le feu vert aux forces de l’ordre de charger contre une manifestation pacifique, munie des drapeaux tunisiens, nous apprend E. Mnif par téléphone.
Dans ce sens, Emna Mnif lance un message aux médias pour les avertir qu’ils vont tenir bon malgré la menace des forces de l’ordre qui se dirigent vers eux.

La manifestation de ce matin qui a connu un niveau de violence similaire à celui d’un certain 14 janvier a connu un nombre important de blessés dont des chefs de partis et journalistes. Jawhar Mebarak, du parti Doustourna, a été violemment agressé. Il a été arrêté par la police durant deux heures, son portable a été confisqué. Également, 8 membres de Doustourna et Mondher Ksila auraient été tabassés. A ce propos, Doustourna va porter plainte contre Ali Laaraiedh demain matin.

Des rumeurs courent selon lesquelles des personnes seraient mortes. Le journal Ettounissia aurait confirmé, dans un tweet, la mort d’une jeune fille suite à un traumatisme crânien. Espérons que cela s’arrêtera au stade de rumeur.

Cette après-midi, une conférence de presse va être tenue par Doustourna et Hazgui à la Rabta.

Commentaires:

Commentez...