Menaces d’Ennahdha : l’AFP aurait-elle déformé les propos de Ghannouchi ?

Aujourd’hui, l’AFP a révélé, dans un article intitulé « Élections en Tunisie: les islamistes dans la rue en cas de manipulation », que le leader d’Ennahdha a menacé de faire descendre ses troupes dans la rue si jamais une fraude était constatée lors des élections de dimanche, et ce, dans une conférence de presse qui s’est tenue ce mercredi. L’information a été reprise par plusieurs médias nationaux et internationaux. De même, la TAP, dans sa version en langue arabe, a affirmé que Ghannouchi aurait menacé de « descendre dans la rue » en cas de falsification des élections.

Certains partis comme le PDP, dont le leader a été interrogé par Express FM, n’ont pas attendu pour commenter, allant même jusqu’à faire le parallèle entre ces déclarations et les évènements de 1989, soulignant que Ennahdha a déjà fait l’expérience de la violence et a dû en payer les frais.

Quelques heures après, Mosaique FM apporte des précisions à ce sujet avec une version différente de celle de l’AFP. La radio privée a mis en ligne une partie de l’enregistrement de cette conférence de presse qui, selon elle, aurait été mal interprétée par l’agence. Dans cet enregistrement, Ghannouchi évoque « la révolution et ses protecteurs affirmant que son parti rejoint les forces de cette révolution, qui sont capables de redescendre dans la rue et de faire tomber jusqu’à dix gouvernements si les objectifs de la révolution (démocratie, élections transparentes) ne seraient pas atteints ».

L’enregistrement audio, mis en ligne par Mosaique FM, ne dure qu’une minute. Difficile alors de savoir dans quel contexte l’extrait a été prononcé. Impossible de savoir pour quelle raison, Ghannouchi évoque le fait que son parti rejoigne les forces de révolution. L’AFP, dont la fiabilité n’est pas à démontrer, aurait-elle déformé les propos du leader d’Ennahdha ?

L’AFP s’est elle aperçue de la gaffe qu’elle venait de commettre en remodelant son article dont voici, d’ailleurs, le nouveau titre « Tunisie: les islamistes d’Ennahda haussent le ton à quatre jours du scrutin« . Quant à l’article original (« Élections en Tunisie: les islamistes dans la rue en cas de « manipulation, prévient Ennahda ») a été repris par plusieurs sites parmi lesquels Slateafrique.com.

La polémique restera d’actualité tant que l’enregistrement en entier de cette conférence de presse ne sera pas disponible.

Commentaires:

Commentez...