Brassards rouges pour la police

Annoncée pour ce mardi 19 avril, la grève de plusieurs catégories du corps de la police nationale devrait se dérouler sous le signe de la responsabilité.

Tôt le matin, les agents arboraient un brassard rouge au bras. C’est leur manière de protester contre leur situation actuelle. Alors que les Cassandre de tous bords prédisaient un chaos indescriptible, c’est le sens de l’ordre qui est en train de prévaloir.

Massivement suivie, cette grève des agents de l’ordre intervient alors que les indicateurs sécuritaires commencent à tendre vers la couleur verte malgré de brutaux et soudains accès de grève qui se produisent ici et là.

Ainsi, la ville de Tabarka a connu ces derniers jours des scènes de pillage et de violence lorsqu’une clinique privée et un hôtel du centre-ville ont été incendiés. D’autre part, la ville de Sidi Bouzid a connu lundi des troubles ayant dégénéré en des destructions de certains équipements du gouvernorat.

Commentaires:

Commentez...