Quels scénarios pour la Foire du Livre ?

La Foire internationale du Livre de Tunis aurait dû se tenir à la fin du mois d’avril. Toutefois, le ministère de la Culture a annoncé que l’évènement serait reporté au mois de novembre prochain.

Une concertation est actuellement en cours entre divers partenaires qui devraient dessiner les scénarios de l’avenir de cette foire qui, durant le mandat de Boubaker Ben Fredj, a connu de progrès notables. Devenue une foire internationale au plein sens du terme, elle a en effet su tenir la dragée à celles d’Alger, du Caire et d’ailleurs.

Toutefois, la censure qui visait plusieurs livres avait alors constitué un point de friction entre les organisateurs et certains médias. Comment va s’écrire l’avenir de cette foire qui constitue un acquis à ne pas perdre ?

Il semble que l’organisation devrait désormais être confiée à un comité directeur qui comprendrait trois pôles. En premier lieu, les services compétents du ministère de la Culture. Ensuite, des représentants des écrivains tunisien choisis parmi les membres de l’Union, les indépendants et le syndicat des gens de plume. Enfin, des représentants de l’Union des éditeurs.

Pour l’instant, c’est ce scénario structurel qui prévaut et pourrait déboucher sur un comité directeur de la foire qui comprendrait neuf membres. Par ailleurs, toutes les grandes manifestations culturelles (JCC, JTC, etc.) connaissent actuellement une étape de réflexion en vue de la reprise. En effet, les Journées théâtrales du Carthage devraient également se tenir en novembre mais un doute persiste encore quant à leur teneur.

Commentaires:

Commentez...