Y aura-t-il confiscation des parts de Marouane Mabrouk chez Orange Tunisie ?


L’étau se resserre autour de la famille du président déchu Ben Ali. Alors que la plupart des avoirs de la famille de l’ex-famille président ont été gelés par le gouvernement tunisien, plusieurs autres mesures seraient entrain d’être prises afin de confisquer les parts que possèdent les différents proches de Ben Ali dans plusieurs secteurs économiques.

En effet, d’après un tweet de Slim Amamou, secrétaire d’Etat chargé de la jeunesse et des sports, la famille Mabrouk semble concernée par des décisions prises par le conseil suite à une réunion ministérielle tenue le vendredi 25 février 2011. Parmi les mesures prises, on cite notamment la confiscation des biens de 111 personnes proches du président déchu. Le site Tunisiehautdébit.com a d’ailleurs été le premier à faire le lien entre le tweet de Slim404 et la possibilité de confiscation des parts de Marouen Mabrouk chez Orange.

En attendant une probable annonce officielle, nous pouvons lire sur le blog du journaliste Amine Kochlef que « la décision sera prise directement par le gouvernement et non par décision de justice pour éviter la possibilité de faire appel ». Rappelons que de pareilles mesures ont déjà été entreprises afin de récupérer les 25% de parts que possèdent Sakher El Matri chez l’opérateur téléphonique Tunisiana. Le même sort serait en train de tomber sur Marouane Mabrouk qui verrait ses parts chez Orange Tunisie confisqués par l’État.

Commentaires:

Commentez...