Facebook a détrôné le dictateur


Si Facebook a joué un rôle primordial dans la Révolution et qu’il a entretenu la colère de la rue jusqu’à chasser Ben Ali, c’est bien parce que ce réseau social s’est retrouvé l’unique moyen d’information et de communication des Tunisiens particulièrement des jeunes qui ont fait un vrai travail de relais.

En fait, Ben Ali est un dictateur bien anachronique qui s’est trompé totalement d’époque et de peuple.

Il a cru d’abord qu’il pouvait se battre contre la technologie et il pensait étendre les pratiques répressives contre la presse écrite, audiovisuelle, et contre les journalistes de l’internet.

Mais l’internet est une planète totalement différente, nourrie par la volonté et la détermination de milliers de jeunes qui se battent pour la liberté et le droit de choisir leur destin.

Ironie du sort, le dictateur se faisait passer pour un grand utilisateur du Net. L’usage qu’il en faisait n’était pas celui d’un internaute mais de quelqu’un qui voulait le réduire à un instrument de répression et de contrôle, jusqu’à vouloir censurer Facebook, si ce n’était les caprices de son entourage.

Il n’a rien compris, il s’est trompé d’époque de peuple et de technologie.

Commentaires:

Commentez...