Révolution tunisienne : Où va le pays ?

Une marche sur Tunis serait en progression ce soir même. Des citoyens sont actuellement sur les routes pour Tunis. Ils viennent de Gafsa, Sidi Bouzid et quelques autres régions.

Leur message est clair, on ne peut plus direct : « Nous ne rentrerons pas tant que le gouvernement n’aura pas démissionné ».

Les syndicats de l’enseignement de base et secondaire auraient appelé à boycotter la rentrée progressive aux écoles annoncée hier.

Les manifestations ne s’arrêtent pas. Le discours du premier ministre hier soir a séduit beaucoup de personnes mais la haine des Tunisiens envers le RCD est tellement grande. Certains ne luttent pas contre les personnes, aussi intègres soient-elles, mais contre une étiquette, celle du RCD.

La Tunisie n’a pas fini avec la dictature. Aujourd’hui, c’est la dictature de l’ignorance et de la vengeance aveugle qui s’instaure.

La Tunisie était un pays à la loi du plus fort avant le 14 janvier. La Tunisie n’a pas changé. Maintenant, le peuple -du moins une partie- veut imposer sa loi.

A force de vouloir tout casser, de ne regarder qu’en arrière, le peuple se retrouvera un jour sur les cendres du passé, dans le vide, devant un avenir, le moins qu’on puisse dire, incertain.

Commentaires:

Commentez...