La maire de Tunis, Souad Abderrahim au Belvédère

Après avoir visité le Parc Mounir Kebaïli du Club Africain et le Parc Hassen Belkhodja de l’Espérance ST, la mairesse de Tunis, Souad Abderrahim a mis le cap sur le Parc du Belvédère.

Un parc et un zoo qui se trouvent, depuis des années dans une situation peu enviable. Il y a quelques jours, un nouveau cri d’alerte a été lancé, appelant la municipalité de Tunis à prendre des mesures immédiates et urgentes et à trouver une solution aux conditions de vie médiocres dans lesquelles les animaux du zoo vivent. Certains animaux seraient même dans un état désastreux

La maire de Tunis, Souad Abderrahim, s’est donc rendue, ce lundi 16 novembre 2020, au Parc du Belvédère pour y faire un état des lieux nécessaire.

A cette polémique, il faut ajouter celle des oies retrouvées mortes. En effet, la mort de plusieurs oies dans le bassin situé devant le parc zoologique a suscité plusieurs interrogations sur les réseaux sociaux, certains allant même jusqu’à affirmer que ces oiseaux ont été empoisonnés par les agents de la municipalité de Tunis.

Hafidha Belkhir Medimegh, secrétaire générale de la municipalité de Tunis, a catégoriquement démenti, assurant, sur les ondes de la radio Mosaique fm que les photos qui circulent sur les réseaux sociaux sont soit anciennes, soit fausses.

Elle a ajouté, en marge de la visite de Souad Abderrahim au zoo, que « la majorité des animaux ont été examinés par des vétérinaires, que la situation du zoo n’est pas idéale mais qu’elle n’est pas comme indiqué sur les réseaux sociaux », soulignant que d’autres visites d’inspection seront effectuées.

Commentaires:

Commentez...