La Boukha Djerbienne de Houita Kabla

Il existait quelques distilleries à Djerba jusqu’au début des années soixante. La plus connue n’est autre que la Distillerie nouvelle que gérait la famille Kabla.

Cette famille avait son usine à l’entrée de Houmt Souk et produisait une boukha de qualité avec des figues et des raisins secs de premier choix.

Annie Kabla vient de raviver se pan de sa mémoire familiale en retrouvant des flacons qui contenaient la Boukha Djerbienne que produisaient son oncle Houita Kabla et son père Raphaël Kabla sous l’oeil vigilant du patriarche Khamouss Kabla, un entrepreneur né.

La famille Kabla possédait aussi une usine de pâtes et commercialisait la marque de thé El Jmel.

Quant à la Boukha Djerbienne, elle fait partie de ces dizaines de marques d’eau de vie qu’on produisait à travers le pays dans chaque communauté juive.

Certaines de ces boukhas étaient artisanales et d’autres, comme la Djerbienne étaient fabriquées en usine.

De nos jours, il ne reste plus que les usines Bokobza à la Soukra et Félix Habib à Ben Arous.

Commentaires:

Commentez...