Son prix a atteint les 45DT/Kg : L’ODC appelle au boycott du Zgougou !

Prix exorbitants l’exigent : l’Organisation tunisienne de défense du consommateur (ODC) a appelé les citoyens à boycotter le Zgougou cette année.

Le président de l’ODC, Slim Saadallah, a dénoncé la hausse brutale des prix de ce produit caractéristique de la fête du Mouled.

« Le prix d’un kilogramme de Zgougou a atteint les 45 dinars dans certaines régions », s’étonne-il sur Express fm, appelant les citoyens à boycotter ce produit dont les quantités actuellement sur le marché datent de l’année dernière. « A ce prix, près de deux millions de Tunisiens sont incapables d’en acheter ».

Saadallah a ajouté que la culture du boycott réduirait le prix élevé du Zgougou et a appelé les citoyens à adopter cette attitude, ajoutant que de nombreux commerçants ont boycotté la vente de ce produit cette année.

Notons que le chef de l’ODC avait estimé que cette année, et vu les circonstances exceptionnelles et les prix élevés, il serait plus judicieux d’acheter des masques que du zgougou. 

Le ministère du Commerce, qui, l’année dernière, avait fixé le prix de vente du zgougou à 24 dinars par kilo et à 14,5 dinars par demi-kilo moulu, a annoncé que le prix dépasse désormais les 30 dinars.

Karima Hammami, directrice générale de la qualité et du commerce intérieur au ministère du Commerce, a confirmé que le prix du kilogramme de zgougou est passé à 35 dinars cette année. Une augmentation sans précédent du prix de ce produit très recherché par les Tunisiens.

« Les quantités actuellement disponibles sont de l’ordre de 60 ou 70 tonnes, qui sont les quantités restantes de l’année dernière. Toutefois, il n’y a toujours pas de grandes demandes pour acheter le zgougou », a-t-elle déclaré mercredi 21 octobre 2020 sur Shems fm.

« Si la demande reste modeste, les prix connaitront une baisse », assure-t-elle.

La fête du Mouled, rappelons-le, sera célébrée, cette année, jeudi 29 octobre 2020, annonçait le Mufti de la République tunisienne. 

 

Commentaires:

Commentez...