Tunisie : 95% des femmes sont victimes de violence numérique

Une campagne de lutte contre les violences digitales visant les femmes a été lancée en Tunisie.

A l’initiative du Centre de recherches, d’études, de documentation et d’information sur la femme (CREDIF), une campagne numérique pour lutter contre la violence numérique à l’égard des femmes a été lancée ce lundi 19 octobre 2020.

Invitée ce lundi sur Shems fm, elle a indiqué que la plupart des victimes de violence numérique ne savent pas qu’il existe une loi qui les protège de ces crimes. Il y a également celles qui refusent de faire appel à la justice par peur de la société, et d’autres ne connaissent pas le concept de violence numérique.

La directrice générale du CREDIF, Najla Allani, a expliqué que cette campagne vient donc en réponse à l’amplification du phénomène de la violence digitale en Tunisie.

Elle a expliqué que le centre avait réalisé une étude qui montre que 89% des femmes ont été victimes de la violence numérique au moins une fois, mais que 95% d’entre elles choisissent de ne pas poursuivre en justice les personnes qui les attaquent.

Commentaires:

Commentez...