Pourquoi l’Afrique est moins touchée par le coronavirus ?

Pourquoi l’Afrique est moins touchée par la pandémie du coronavirus ? Avec plus de 1,4 million de cas de Covid-19 et près de 35.000 décès, l’Afrique a été considérablement « épargnée » en comparaison des autres continents.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) cherche comprendre ce phénomène et a lancé, jeudi 24 septembre 2020, une recherche pour détailler les premières pistes pouvant expliquer cette situation.

Car d’après les perspectives du début de la pandémie, beaucoup estimaient que l’Afrique allait enregistrer des millions de morts du fait de la pauvreté et de systèmes de santé faibles.

Aujourd’hui, le nombre de cas diminue dans la plupart des pays africains, ce qui intrigue l’OMS. L’organisation s’est alors attelée à comparer le code génétique de plusieurs échantillons de SARS-CoV-2 en Afrique, et il apparaît que le virus est semblable à celui qui circule en Europe.

Comment expliquer alors que l’Afrique a été « épargnée » ? Une première piste a trait aux mesures de confinement strictes adoptées très tôt dans la plupart des pays d’Afrique. Une deuxième piste est relative à l’expérience qu’ont les pays africains dans le traitement de nombreuses maladies infectieuses comme le paludisme ou Ebola, malgré des systèmes de santé défaillants.

D’autres pistes existent encore et attendent d’être creusées comme l’âge de la population, la mobilité, les réseaux routiers, le nombre de voiture par habitant. Tout cela joue sur la capacité de diffusion du virus dans les pays.

Commentaires:

Commentez...