A Sejnane, ce sont les citoyens qui coupent l’eau

D’habitude, les citoyens se plaignent des coupures et autres interruptions dans la distribution de l’eau potable. Mais cette fois, ce sont des citoyens eu-mêmes qui ont « saboté » les installations de la Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux (SONEDE).

Une coupure et une perturbation de l’approvisionnement en eau courante ont été enregistrées dans la délégation de Sejnane (Bizerte), dans la soirée de mercredi 23 septembre, à cause de l’arrêt de la station de pompage des eaux brutes par des citoyens, a annoncé la SONEDE.

Un groupe de citoyens des zones de Dreyssia et Cap Serrat (délégation de Sejnane) ont envahi et arrêté l’activité de la station de pompage des eaux brutes du barrage zayatine, relevant de la Société d’exploitation du Canal et adductions des eaux du Nord, précise la SONEDE dans un communiqué.

Cela a provoqué l’arrêt de l’approvisionnement de la société en eaux brutes pour assurer l’approvisionnement de la station de traitement des eaux à El Ketma, explique la SONEDE qui fait également savoir que l’approvisionnement sera tributaire de sa reprise de gestion des ouvrages hydrauliques et qui appelle les citoyens à ne pas utiliser ses installations comme moyen de pression.

Commentaires:

Commentez...