Emigration irrégulière : Le sort des Tunisiens disparus en question

Sous l’égide du forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES), trois associations ont décidé de coordonner leurs efforts avec pour objectif de rouvrir le dossier des Tunisiens disparus dans des opérations d’migration irrégulière et révéler la vérité sur leur sort.

Les trois associations concernées sont « Mères de disparus », « Le destin des jeunes de la Méditerranée » et « Al Khadhra pour les Tunisiens disparus en Italie » et vont converger vers une coordination baptisée « Awledna mafkoudin » (Nos fils disparus), a annoncé, ce mardi 15 septembre 2020, le FTDES.

L’objectif de cette coordination est d’unifier les efforts de toutes les parties concernées par le dossier des Tunisiens disparus dans des opérations d’migration irrégulière et révéler la vérité sur le sort de ces migrants disparus entre 2008 et 2019.

Dans ce contexte, Mounira Ben Chagra, nommée porte-parole de cette coordination, a aussitôt appelé le président de la République, Kais Saied, à intervenir rapidement pour élucider ce dossier, et informer les mères des disparus sur le sort de leurs enfants sachant qu’un millier de migrants ont disparu durant cette période.

Commentaires: