Le tribunal administratif rejette la demande de Chawki Tabib

Le tribunal administratif a rendu sa décision concernant la demande présentée par un certain nombre d’avocats pour reporter ou de suspendre la mise en œuvre de la décision de limogeage de Chawki Tabib, président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC).

La décision du tribunal signée par le premier président du tribunal administratif, Abdeslem Mahdi Krisiaa, indique que la demande a été rejetée.

Le 3 septembre, l’ancien président de l’INLUCC avait finalement accepté la passation du pouvoir au nouveau président Imed Boukhris.

Tabib a confirmé dans un communiqué qu’il avait pris contact avec le nouveau président de l’instance pour l’informer du lancement de la préparation des dispositions et des procédures nécessaires pour lui remettre la mission « de la manière la plus simple et selon ce qu’exige la loi ».

Selon le texte du communiqué, Chawki Tabib a engagé cette démarche, dans le respect de la loi et suite au retard observé dans la publication d’une décision du tribunal administratif de reporter ou de suspendre la mise en œuvre de la décision de limogeage.

Commentaires: