Cinéma : Une trilogie de Mahmoud Jemni au B7L9

Le réalisateur tunisien Mahmoud Jemni présente cette semaine une trilogie au Ciné B7L9.
Sur les thèmes de la douleur et la résistance, ces trois films documentaires ont été réalisés de 2012 à 2020. Voici les synopsis de ces films qui seront projetés et discutés en présence du réalisateur, vendredi 4 et samedi 5 septembre à 18h.
« Coloquinte » (2012) La coloquinte est une plante sauvage qui foisonne sur le sol tunisien. Ses fruits donnent une pulpe très amère. Ce goût amer est aussi celui de la parole de quelques citoyens nés avant ou après l’indépendance. De différentes obédiences idéologiques, leurs propos relatent les sévices infligés lors de leur détention. Ils ont payé cher le droit d’avoir des opinions allant à l’encontre de celles du régime en place. « Coloquinte » explore ce passé pour que cessent la douleur et l’amertume. Pour que ces atrocités soient bannies à jamais.
« Warda, la passion de vie » (2015). 26mn La gravure pour Warda, jeune artiste à la fleur de l’âge, est une passion de vie et en même temps une arme pour lutter contre le cancer. Tout s’entrelace dans ce film: la vie au quotidien, les soins et la création.
« Non. Oui » (2020). 75 mn Un puissant réquisitoire contre le racisme à travers le regard de personnages forts, émouvants, convaincants. Un thème d’actualité abordé pour la première fois en Tunisie. L’entrée est libre et gratuite.
Soulignons que le Ciné B7L9 est une salle spécialisée dans le documentaire et le film expérimental. Cet espace culturel se trouve à Bhar Lazreg, en banlieue de la Marsa.

Commentaires: