Coronavirus : Deux vaccins britannique et chinois produisent une réponse immunitaire

Il s’agit certainement d’un grand pas franchi sur le chemin de la production d’un premier vaccin contre le coronavirus.

Publiés, lundi 20 juillet, dans la revue médicale britannique The Lancet, deux vaccins l’un britannique, l’autre chinois, ont généré « une forte réponse immunitaire » et sont bien tolérés par les patients, un percée scientifique qui marque cette course au premier vaccin anti-coronavirus.

Développé par l’université d’Oxford en partenariat avec le groupe pharmaceutique AstraZeneca, le premier vaccin a généré, selon l’agence AFP, la production d’anticorps de réponses immunitaires, dans un essai clinique sur plus de 1 000 patients.

Le second projet, mené à Wuhan (Chine) par des chercheurs de plusieurs organismes a également entraîné une « double réponse immunitaire contre le coronavirus chez la plupart des participants, selon un essai distinct portant sur environ 500 personnes ».

Toujours selon la même source, ces deux vaccins sont dans une phase d’essais cliniques, leur efficacité devra encore être établie dans un essai de phase 3, sur un nombre de participants plus important, avant d’envisager leur commercialisation à grande échelle.

Commentaires: