Nuit émaillée d’altercations à Tataouine entre manifestants d’El Kamour et militaires

Des altercations entre manifestants et unités de l’armée nationale ont eu lieu dans la nuit de mercredi 8 à jeudi 9 juillet 2020 à Remada, gouvernorat de Tataouine.

Les protestataires dénoncent le décès d’un jeune homme blessé par balle au niveau de la zone tampon. Selon plusieurs sources, ils accusent l’institution militaire d’avoir tué ce jeune, chose qui n’a pas été rapportée dans le communiqué du ministère de la Défense.

Notons que ces affrontements se déroulent dans le contexte tendu du sit-in continu d’El Kamour.

Hier, les manifestants ont appelé le président de la République, Kais Saied, à quitter le palais et à s’adresser à eux pour trouver une solution.

« Kais Saied est responsable de tout ce qui se passe à Remada. L’armée nous attaque au lieu de nous protéger », annonce la coordination du sit-in El Kamour.

Commentaires:

Commentez...