Attayar : « Si Ennahdha veut se retirer du gouvernement, qu’il le fasse »

Le gouvernement Fakhfakh ne cesse de perdre de l’appui politique sur fond d’une affaire de conflit d’intérêts concernant le chef du gouvernement Elyes Fakhfakh mais aussi à cause d’un conflit et de divergences au sein même de la coalition gouvernementale.

Le parti Ennahdha veut à tout prix apporter un changement au gouvernement quelques fois après son entrée en fonction en poussant vers l’intégration de Qalb Tounes dans l’actuelle équipe gouvernementale. Mais le chef du gouvernement a réitéré à plusieurs reprises son refus d’apporter n’importe quel changement à l’actuelle composition gouvernementale.

C’est dans ce contexte politique conflictuel, que le Courant Démocratique a réagi à la position d’Ennahdha laissant savoir que ce parti « vise à changer un gouvernement qui n’a même pas commencé à travailler ». En effet, s’exprimant sur les ondes d’Express FM, Hichem Ajbouni, député d’Attayar, a affirmé que le parti Ennahdha veut exercer une mainmise sur le parlement et le gouvernement.

« Si Ennahdha veut se retirer du gouvernement qu’il le fasse », a-t-il déclaré, tout en assurant que le dernier communiqué du parti de Rached Ghannouchi est perçu comme une déclaration de guerre contre Attayar, contre Elyes Fakhfakh et contre le gouvernement.

Dans un communiqué rendu public, dimanche 5 juillet, le mouvement Ennahdha a dit suivre de près les enquêtes sur la suspicion de conflit d’intérêts visant le chef du gouvernement Elyes Fakhfakh, estimant que cette question a nui à l’image de toute la coalition gouvernementale.

Ce qui exige, selon Ennahdha, de réévaluer la position vis-à-vis du gouvernement et de la coalition gouvernementale et de la soumettre pour examen à la prochaine session du conseil de la Choura pour prendre une décision adéquate.

Dans une déclaration rendue publique à l’issue de la réunion, samedi soir, de son bureau exécutif sous la présidence du président du parti Rached Ghannouchi, Ennahdha se dit préoccupé quant au refus du chef du gouvernement d’élargir la coalition gouvernementale comme il l’a demandé.

Le but étant, selon Ennahdha, que le gouvernement soit plus cohérent et harmonieux et capable de faire face aux défis économiques et sociaux et à la situation critique que traverse le pays exigeant la collaboration de toutes les forces nationales pour la surmonter.

Commentaires: