Tunisie – Phosphate : 480 milliards de pertes pour la CPG

Extraction de phosphates

Le directeur général de la compagnie de phosphate Gafsa (CPG) Ali Khemiri a annoncé que le total des pertes cumulées en 2019 s’élevait à 480 millions de dinars.

Lors de son audition, ce vendredi 3 juillet 2020, par la commission de l’industrie à l’ARP, Khemiri a mis en garde contre une percée record dans les équilibres financiers de l’entreprise.

Il a expliqué que la position actuelle de la CPG se caractérise par le dépassement du coût de vente, l’épuisement du stock de phosphate commercial et l’épuisement de toutes les capacités financières au cours des dix dernières années dans le versement des salaires et les nouveaux recrutements.

Il a également souligné que la baisse du volume de production et de vente est principalement due à l’usure du matériel de production en plus des sit-in, de l’arrêt de la production et de la baisse de la fréquence du transport des phosphates par via chemins de fer.

Pour sa part, la présidente de la commission parlementaire de l’industrie, Abir Moussi, a souligné dans une déclaration à Mosaique la nécessité de restituer la production de la compagnie afin de combler le déficit important du budget de l’État.

Il s’agit, selon elle, d’une question de sécurité nationale et économique.

Commentaires: