Coronavirus : Mekki met en garde contre l’état de « relâchement »

Le ministre de la Santé Abdellatif Mekki a exprimé, hier mardi 23 juin, ses « craintes face à l’état de relâchement qui marque les citoyens, qui ne sont plus conscients des dangers de la pandémie « , appelant les citoyens à prendre les précautions nécessaires et à respecter le protocole sanitaire, au cours des deux ou trois prochains mois.

 » Contrairement à de nombreux pays qui ont subi une deuxième vague de Coronavirus sans pour autant s’en sortir de la première, la Tunisie passe actuellement par une période de répit qui permet une meilleure préparation », a-t-il expliqué tout en assurant que les risques d’une deuxième vague sont toujours de mise.

En marge de sa participation à une manifestation de lancement des projets sur « la Recherche et l’innovation-Covid 19 », Mekki a, en effet, mis en garde contre le « relâchement » observé auprès des citoyens, appelant au port des masques et au respect de la distanciation sociale, dans l’objectif de  » réaliser un succès dont la valeur sera encore plus importante que son précèdent « , au vu de la situation actuelle et des défis de la réouverture des frontières et de la reprise des activités économiques, rapporte l’agence TAP.

Au sujet de la réouverture des frontières et des préparatifs d’accueil des touristes et de la communauté tunisienne à l’étranger, Mekki a indiqué que les efforts sont axés sur la planification, qui est une tâche difficile au stade de l’ouverture complète des frontières, ajoutant que la prochaine étape sera difficile, compte tenu de l’équilibre a atteindre, entre la lutte contre la propagation du Covid 19 et les impératifs de la reprise économique.
Et d’ajouter: « Cette situation exige de nouveaux protocoles impliquant un engagement exemplaire de la part des autorités, des touristes et des Tunisiens de retour au pays ».

Commentaires: