Tout de même ! C’est honteux de nommer ça place de l’Unesco !

CP : Hatem Bourial

En haut de la colline de Byrsa, à Carthage, se trouvent deux équipements culturels de premier plan. En effet, c’est là que se trouve le musée national de Carthage avec ses collections et ses jardins chargés d’histoire. C’est là aussi que se trouve l’Acropolium de Carthage, installé dans l’ancienne basilique dédiée à Saint-Louis.

Cette place qui est entourée de constructions hétéroclites destinées à vendre des bibelots aux visiteurs, n’a jamais été pavée ou véritablement aménagée.

Avec le temps, elle a fini par prendre l’allure d’un terrain vague qui se transforme en parking pour les bus touristiques.

Et pourtant, cette place porte le nom de la prestigieuse Unesco. Baptisée il y a longtemps et censée rendre hommage à l’agence culturelle onusienne, cette place de l’Unesco n’est que l’ombre de ce qu’elle devrait être.

Tout est à faire! D’une part, il serait judicieux de normaliser et rationaliser les boutiques qui encadrent la place et dont certaines ressemblent à des ruines urbaines. En second lieu, le bois qui se trouve en contrebas a sérieusement besoin d’être nettoyée de toutes les pollutions qui s’y sont accumulées comme des injures du temps qui passe sans que personne ne fasse l’entretien nécessaire.

Enfin, la place de l’Unesco devrait connaître un meilleur sort. Peut-être un paysagiste devrait-il intervenir? Peut-être faudrait-il mettre en valeur le musée et l’Acropolium ? Peut-être pourrait-on fleurir ou arborer les parages ?

Bref, tout reste à faire pour que cette place mérite d’être honorablement dédiée à l’Unesco. Nous y reviendrons probablement afin que cette anomalie puisse être corrigée.

Commentaires:

Commentez...