Le Kef : Arrêté puis emprisonné, il s’avère porteur du coronavirus

Mise à jour 13:53

L’Instance générale des prisons et de la rééducation a affirmé qu’il y a deux jours, un immigré d’origine subsaharienne a été arrêté puis placé dans l’une des salles désignées pour l’isolement sanitaire de la prison d’El Dir au Kef.

Elle a assuré, dans un communiqué publié ce vendredi 19 juin 2020, que les mesures spécifiées dans le protocole sanitaire approuvé par une équipe médicale spécialisée du ministère de la Santé ont été respectées.

Une fois informée que le test effectué est positif, l’administration pénitentiaire a pris toutes les mesures de précaution et de prévention et a poursuivi les travaux de stérilisation et de désinfection, ajoute-on.


Après avoir été incarcéré en prison, un Subsaharien s’est avéré porteur du coronavirus.

Un Guinéen a été arrêté, il y a trois jours, à Babouche dans la délégation d’Ain Draham, gouvernorat de Jendouba alors qu’il franchissait illégalement la frontière depuis l’Algérie.

Après avoir été placé dans la prison d’El Dir, au Kef, il s’est avéré qu’il était contaminé par le coronavirus.

Des enquêtes ont été lancées pour confirmer et identifier les personnes qui sont entrées en contact avec lui.

Commentaires: