Meknassi : Sit-in, gaz lacrymogène, arrestations et libérations des protestataires

Un sit-in s’était formé dans la soirée de vendredi 12 juin 202 à Meknassi, gouvernorat de Sidi Bouzid où des protestataires se sont emparés d’équipements et matériels appartenant à la Compagnie de phosphate de Gafsa et utilisés pour la mine de phosphate de Meknassi qu’ils ont transféré sur le lieu de leur sit-in.

Suite à ce sit-in, des renforts sécuritaires ont été dépêchés à Meknassi au niveau de la gare de la ligne 13 afin de l’évacuer, disperser les protestataires et récupérer les équipements.

L’intervention des forces de sécurité a ravivé la tension et selon un membre de la coordination nationale des mouvements sociaux, Abdelhalim Hamdi, les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène et tiré en l’air des balles de caoutchouc pour disperser les manifestants.

Suite à l’intervention policière, des dizaines de protestataires ont été arrêtés et tous les équipements de la CPG ont été récupérés.

Dans la matinée de ce samedi 13 juin, des proches des personnes interpellés se sont rassemblés devant les locaux de la Sûreté nationale de Meknassi pour réclamer leur libération. Ils ont également exprimé des revendications dont la principale reste leur intégration au sein de la CPG.

Tous les protestataires interpellés la nuit dernière ont été finalement relâchés, ce samedi 13 juin, a annoncé le député de Sidi Bouzid, Fayçal Tahri, dans une déclaration accordée à la radio Mosaïque fm.

Commentaires: