Faible rentabilité du port de Rades : 1 milliard de dinars de pertes annuellement

Commerce Tunisie (Port de Rades)

Alors qu’une grève générale frappe ce jeudi 11 mai tous les ports commerciaux de la Tunisie, le ministre du Transport et de la logistique Anouar Maarouf est notamment revenu sur la situation au port de Rades, où la tension ne cesse de monter.

Le responsable a dressé un bilan inquiétant et une situation hors du contrôle dans ce port, causant, selon ses déclarations, un milliard de dinars de pertes à l’Etat tunisien chaque année.

Intervenant sur les ondes de la radio nationale, il a affirmé que le gouvernement a placé la réforme de ce port comme une priorité absolue, notamment en ce qui concerne la numérisation de tous les process.

Revenant sur la crise syndicale dans ce port, Maarouf a affirmé qu’actuellement la privatisation de la société tunisienne d’aconage et de manutention (STAM)  reste une simple option.

La centrale syndicale a décrété une grève dans tous les ports commerciaux du pays, ce jeudi 11 juin. Le secrétaire général de l’Union régionale de Ben Arous, Latif Kardi, avait expliqué  que cette décision a été prise « sur fond de l’échec des concertations avec le ministre du Transport au sujet des réserves émises en ce qui concerne l’avenant numéro 2 relatif au projet de cession au port de Radès entre la société tunisienne d’aconage et de manutention (STAM) et l’Office de la marine marchande et des ports ».

Commentaires:

Commentez...