Nostalgies : « La Vague », si je t’oublie !

C’était à Gammarth et on y venait de partout. Rien que le nom résonnait comme une promesse et on y allait la joie en bandoulière.

« La Vague »! Ce nom est resté mythique. Il évoque un restaurant de bord de mer qui se trouvait à Gammarth jusqu’au début de ce nouveau siècle. Tout le Grand-Tunis s’y retrouvait les pieds dans l’eau dans une belle ambiance.

La plage s’étirait jusqu’à Raoued et un vieux bunker allemand la délimitait dans l’autre sens. L’impression qui prévalait, c’était que la ville était bien loin.

« La Vague » fut longtemps le royaume du poisson frais et des fruits de mer. Une équipe se relayait nuit et jour pour dionner à cette guinguette méditerranéenne toute sa prestance.

L’enseigne était dirigée par le grand Jamel El Ouaer qui avait fait ses classes au Bagdad puis s’était installé à la Vague.

Entouré de ses fils, il conjuguait l’accueil et l’hospitalité à une cuisine simple et généreuse. Au début des années 1980, il ouvrira la Petite Vague à Tunis et y connaîtra un succès similaire.

Si la Petite Vague existe toujours, le restaurant historique de Gammarth a disparu et avec lui, une bonne part de notre art de vivre en été.

« La Vague » restera le prototype d’une époque où la joie de se retrouver était essentielle et le complet poisson roi de nos tables estivales.

Nous sommes certaines nombreux à nous souvenir de la Vague, sa succession de terrasses et son service digne des meilleures brasseries de toute la Méditerranée.

Commentaires:

Commentez...