Rached Ghannouchi : « Les appels à dissoudre le Parlement visent à déstabiliser le pays »

Pour la première fois, Rached Ghannouchi se prononce sur la question du retrait de confiance le concernant et de la dissolution de l’Assemblée des représentants du peuple.

Le président d’Ennahdha a estimé que les appels à dissoudre le Parlement visent à instaurer l’instabilité dans le pays, à confondre les institutions de l’État et à perturber les intérêts des citoyens.

Dans un entretien accordé à Al Jazeera, Rached Ghannouchi a indiqué qu’il s’agit de parties cherchant à appliquer des agendas locaux et régionaux pour perturber la transition démocratique que connaît la Tunisie et pour faire échouer une expérience unique.

Il a ajouté que les campagnes d’incitation dans les médias étrangers suspects faisant état de manifestations en Tunisie sont une preuve supplémentaire des projets de sabotage auxquels est confrontée l’expérience tunisienne.

Quant aux appels pour renverser le gouvernement ou retirer la confiance du Président du Parlement, Ghannouchi a assuré que ce sont des questions qui sont réglées par la Constitution et le règlement intérieur de l’ARP, et qu’elles sont déterminées par des procédures et des arrangements spécifiques qui doivent être respectés.

Il a ajouté au média qatari que la voie démocratique en Tunisie est plus menacée que jamais « de la part de partis politiques tentant de semer le chaos, poussés par des puissances étrangères et des pays du Golfe hostiles à la révolution tunisienne et au mouvement Ennahdha en particulier ».

Commentaires: