Tunisie : Un décret pour rendre le port des masques obligatoire

Le ministère de la Santé ne cesse de rappeler que le port des masques de protection est obligatoire dans les lieux publics, et notamment dans les moyens de transport. En dépit de ces appels, certaines personnes n’ont pas respecté ces dispositions et refusent de s’obtempérer.

En effet, pendant le mois d’avril, le ministère de la Santé avait annoncé que le port de masques de protections sera obligatoire après le confinement total mais actuellement aucun texte légal ne rend cette disposition contraignante.

C’est dans ce contexte que le ministre de la Santé Abdelatif Mekki a annoncé ce jeudi 28 mai que son département est en train d’élaborer un texte légal qui rendra le port de masque obligatoire. « Ceux qui refusent de le porter seront sanctionnés par la loi » a-t-il annoncé, lors d’une conférence de presse.

Le 6 mai dernier, la directrice d’approvisionnement à la pharmacie centrale de Tunisie (PCT) Faten Mkacher avait déclaré que 25 millions de masques avaient été reçus depuis la Chine, et seront distribués entre les hôpitaux publics, les établissements privés et les pharmacies.

La Tunisie a accusé un retard considérable au niveau de la fabrication des masques de protection. Chose qui a fait que ces masques, à quelques jours du déconfinement ciblé, ne soient pas encore prêts, à l’exception de quelques quantités sous formes de dons.

Le ministre de la Santé avait pourtant annoncé que la Tunisie aura besoin de 30 millions de masques durant la prochaine période pour entamer sa stratégie de déconfinement.

Le premier lot de production de deux millions de bavettes réutilisables a été voué à l’échec en raison de soupçons de corruption et d’irrégularités commises notamment par le ministre de l’Industrie, selon le rapport d’inspection ordonné par le ministre chargé de la fonction publique et de la lutte contre la corruption.

Commentaires:

Commentez...