Nostalgies : Un petit Blek et ça repart !

Tout est dit dans la photo qui illustre ce billet. « Tout » c’est à dire le retour aux sources, les souvenirs vivants, les émotions qui ne vous quittent plus et les rêves qui éclaboussaient nos enfances.

Sous vos yeux, la couverture du premier numéro des aventures de Blek le Roc. On voit le trappeur des Appalaches sauver des flammes le petit Roddy.

Il l’adoptera ensuite et, avec le professeur Occultis, ils formeront le plus solidaire et inénarrable des trios.

Ces aventures nées dans les studios Essegesse sont l’œuvre de plusieurs artistes italiens qui se sont relayés durant des décennies pour dessiner l’épopée d’Il Grande Blek.

Aujourd’hui, il nous reste des albums, des nostalgies et l’ombre de ces personnages. Souvenez-vous de Maître Connoly, chef des patriotes, de la Chauve-souris que Blek affronta à maintes reprises ou encore de Suzy, entichée du héros et toujours silencieuse.

Mille castors, si je vous oublie! Mille cornues si ma mémoire fait défaut et mille putois s’il le faudrait.

Rien à dire: une petite aventure de Blek et ses acolytes et ça repart !

Commentaires:

Commentez...